Home > en Apprendre Plus > L’outil d’auto-évaluation

Introduction

Graphic 1

L’outil d’auto-évaluation de la traçabilité de Can-Trace a été conçu afin d’aider à établir le niveau actuel de capacité de votre entreprise de suivre un produit à travers la chaîne d’approvisionnement.

Son objectif est de fournir à votre entreprise des conseils concernant les données à recueillir, à conserver et à partager au cas d’une situation indésirable telle que le rappel d’un produit alimentaire.

L’évaluation finale sera basée sur la Norme canadienne des données pour la traçabilité alimentaire (NCDTA) version 2.0 de Can-Trace, établie par l’industrie canadienne en collaboration avec les organismes de règlementation, tels que l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Il est important de noter que les résultats de cet outil ne sont pas globaux et ils n’assurent pas la salubrité des aliments. De plus, tous les participants à la chaîne d’approvisionnement alimentaire sont responsables d’établir les autres processus et systèmes afin d’assurer la conformité aux mesures de la qualité et la salubrité des aliments, tels que la certification HACCP.

Le processus

On vous posera des questions concernant l’utilisation des technologies et la conformité de votre entreprise aux normes de données existantes. Ceci vous permettra d’évaluer vos capacités actuelles d’échanger électroniquement des données d’affaires avec vos partenaires commerciaux.

Il y a quatre rôles principaux ou quatre « acteurs » identifiés dans l’Outil d’auto-évaluation de la traçabilité de Can-Trace :

  1. Producteur primaire (producteur, fermier, etc.)
  2. Transformateur (emballeur, ré-emballeur, transformateur, fabricant)
  3. Grossiste/distributeur (grossiste, distributeur, courtier)
  4. Magasin de détail/exploitant des services alimentaires

On reconnaît qu’il y a plusieurs acteurs intermédiaires mais vous devez choisir le rôle qui vous correspond mieux.

Cet outil comprend quatre sections. La première section contient des questions relatives à votre entreprise. La deuxième abordera vos connaissances essentielles sur la traçabilité. La troisième section couvre les trois éléments essentiaux de la traçabilité dans le cadre des processus d’affaires principaux, incluant l’approvisionnement, la réception, l’expédition; la dernière section traite les pratiques d’excellence.

Selon vos réponses à ces questions, on vous donnera des points que vous pourrez utiliser pour évaluer vos capacités et classer votre entreprise conformément aux standards de l’industrie (qui sont basés sur les normes de Can-Trace et les normes mondiales de la traçabilité.) Chaque question est pondérée, car certaines capacités sont plus importantes pour un programme efficace de traçabilité.

Protection de la confidentialité

GS1 Canada ne retiendra que les renseignements de contact de l’entreprise qui sont inclus dans la première section. Afin de protéger votre confidentialité, les réponses, les informations relatives à l’entreprise et autres renseignements de contact ne seront pas retenus. Cet outil est fourni simplement pour l’utilisation comme outil de diagnostic.

Aperçu de la traçabilité

  • La traçabilité représente la capacité de suivre l’histoire, l’application ou l’emplacement de ce qui est pris en considération. La traçabilité comprend deux éléments : le suivi et le traçage.
    • Le suivi : représente la capacité de voir le trajet d’une unité et/ou d’un lot spécifique d’articles commerciaux à travers la chaîne d’approvisionnement de différents partenaires commerciaux.
    • Le traçage : représente la capacité d’identifier l’origine d’une unité et/ou d’un lot spécifique localisé dans la chaîne d’approvisionnement en regard des dossiers conservés en amont.
      • La chaîne d’approvisionnement : représente un ensemble d’approches utilisées afin d’intégrer efficacement les fournisseurs et les clients (incluant les magasins, les exploitants des services alimentaires, les détaillants, les grossistes, les entrepôts, les distributeurs, les fabricants et les producteurs primaires) pour que les aliments et les produits alimentaires soient fabriqués et distribués dans les bonnes quantités, aux bons emplacements et au bon moment, afin de minimiser les coûts totaux reliés au système ainsi que de satisfaire aux exigences du service.
         
  • Les trois éléments essentiaux de la traçabilité :
    • L’identification du produit, de la partie et de l’emplacement : Tout produit alimentaire recueilli d’une ferme ou de la mer doit être identifié d’une manière unique au long de toute étape du processus de possession ou de transformation dans le produit fini de consommation; il est essentiel, pour le suivi et le traçage d’un produit à travers la chaîne d’approvisionnement entière, de relier ces identificateurs.
    • L’enregistrement des informations : Une traçabilité efficace exige la normalisation des informations qui doivent être enregistrées à travers chaque étape de la chaîne de production et de distribution des aliments.
    • L’enchainement des informations : Chaque partenaire, afin d’assurer le flux continu des données de la traçabilité, doit transmettre des données sur le lot ou le groupe de produits identifié au partenaire commercial suivant de la chaîne de production ou à une base de données ou un registre central duquel on peut récupérer des informations, si le cas est.

Can-Trace

Format de traçabilité à un échelon en amont et à un échelon en aval

La Norme canadienne des données pour la traçabilité alimentaire (NCDTA) version 2.0 de Can-Trace soutient un format de traçabilité à un échelon en amont et un échelon en aval; par conséquent, pour réaliser ceci, elle stipule que les données doivent être « recueillies, conservées et partagées » par tous les participants à la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

  • « Le recueil » se réfère à un participant à la chaîne d’approvisionnement alimentaire qui obtient les données appropriées de leur partenaire commercial de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.
  • « La conservation » se réfère à un participant à la chaîne d’approvisionnement alimentaire qui conserve et maintient les données appropriées.
  • « Le partage » se réfère à un participant à la chaîne d’approvisionnement alimentaire qui fournit les données appropriées à leur partenaire commercial de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.
  • Le recueil des données : il s’agit des données que chaque participant à la chaîne d’approvisionnement doit obtenir d’un membre pertinent de la chaîne d’approvisionnement.
  • La conservation des données : il s’agit des données que chaque participant à la chaîne d’approvisionnement doit enregistrer et conserver dans ses dossiers d’affaires.
  • Le partage des données : il s’agit des données que chaque participant à la chaîne d’approvisionnement doit fournir à un membre pertinent de la chaîne d’approvisionnement.

La portée

La NCDTA traite le transfert des données du producteur primaire du bout de la chaîne d’approvisionnement jusqu’à la livraison au détaillant ou au magasin de l’exploitant des services alimentaires. La portée de la NCDTA ne comprend pas l’étagère du magasin ou le consommateur final.

L’outil d’auto-évaluation de la traçabilité des fruits et légumes


La traçabilité ne comprend pas directement la salubrité des aliments, mais la capacité d’identifier, d’isoler et de rappeler un ou plusieurs produits au cas d’une situation indésirable. La plupart des entreprises préciseront qu’elles ont certaines capacités de traçabilité.


La mise en état de la traçabilité

1ère étape – les renseignements principaux de l’organisation

La première section couvre les renseignements principaux de l’organisation. Veuillez noter que les renseignements retenus seront seulement la province, le type et la taille de l’entreprise. Ceci n’est pas un questionnaire, mais un outil d’auto-évaluation.

Choisissez la taille de votre entreprise (le nombre d’employés) :

1 à 10 employés
11 à 50 employés
51 à 100 employés
101 à 500 employés
500+ employés


Dans quelle province/quel territoire avez-vous votre siège social?



Choisissez un rôle de la chaîne d’approvisionnement qui correspond mieux à votre entreprise :

Note : Conformément à la porté de Can-Trace, si vous êtes un producteur primaire, vous êtes considéré le premier participant à la chaîne d’approvisionnement et donc vous n’avez pas de partenaires commerciaux précédents. La portée de cet outil d’évaluation n’inclut pas l’achat des matières premières, telles que l’engrais.


Producteur primaire (producteur)
Transformateur (emballeur, ré-emballeur, expéditionnaire)
Grossiste ou distributeur
Détaillant/magasin ou exploitant des services alimentaires

footerAgriculture.giffooterCanada.gif