Home Connexion
English
 
 
Press Releases

Can-Trace complète et valide les normes canadiennes des données pour la traçabilité alimentaire (version 1.0)

Toronto, ON, le 9 décembre 2004 – Can-Trace, initiative nationale fonctionnant sur une base volontaire et consacrée à la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, annonce l’achèvement et la validation de la première version des normes canadiennes des données pour la traçabilité alimentaire. Adaptables à différents secteurs de l’industrie alimentaire et agricole, ces normes sont basées sur un modèle de traçabilité ascendante et descendante de partage des données, utilisant des normes internationales pour le transport des données. Les rapports sur les résultats des projets pilotes menés sur la traçabilité du bœuf, du porc et des fruits et légumes, sur l’analyse de cas relative aux solutions pour mettre en œuvre cette traçabilité et sur les exigences en matière de traçabilité particulières aux petites et moyennes entreprises (PME) ont également été publiés. 

L’initiative Can-Trace est le fruit d’une collaboration entre des organisations nationales de la chaîne d’approvisionnement, à travers le Canada, et vient en réponse à l’objectif d’une traçabilité à 80% d’ici 2008 que se sont fixé les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. 

« La version 1.0 des normes canadiennes des données pour la traçabilité alimentaire de Can-Trace est révolutionnaire – Nous n’avons pas connaissance d’autres pays qui ont tenté de réunir ensemble toute la chaîne alimentaire et d’élaborer des normes uniques nationales pour la traçabilité des données. En outre, les résultats des projets pilotes ont confirmé que les normes des données Can-Trace étaient suffisantes pour établir la traçabilité » a précisé Jane Proctor, présidente élue de Can-Trace et directrice Technologie et Normalisation à l’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes. 

Sous la direction du comité directeur de Can-Trace, un groupe de travail sur les normes a été créé avec pour mandat de développer les normes des données nécessaires à la traçabilité et de gérer une série de projets pilotes conçus pour valider ces normes. Les résultats sur les normes canadiennes des données pour la traçabilité alimentaire sont le fruit de l’effort soutenu d’un groupe d’experts venus de différents secteurs et notamment des filières, de l’industrie, du gouvernement, de la chaîne d’approvisionnement et du développement des normes. Le document standard fournit des informations sur l’historique des normes des données et un détail des caractéristiques des données qui devraient être recueillies, conservées et partagées entre les partenaires de la chaîne d’approvisionnement. Une procédure relative à la gestion des changements est actuellement en développement pour faciliter les demandes de changement aux normes des données. 

L’un des principes directeurs de Can-Trace est que les normes créées doivent être compatibles au niveau global, couvrir toute la chaîne d’approvisionnement, être capables d’accommoder plusieurs filières et être basées sur les normes EAN.UCC. Ces normes doivent pouvoir s’appliquer à tous les utilisateurs, commencer avec les produits à ingrédient unique, être accessibles aux compagnies de toutes les tailles, être capables de s’intégrer à des solutions déjà existantes et de s’adapter aux nouvelles exigences avec le temps.

Les projets pilotes sur le bœuf, le porc et les fruits et légumes
Trimark Engineering, eBiz Professionals Inc. PGCTI, et RCM Technologies Canada se sont vu accorder les contrats de consultants pour les projets pilotes sur le bœuf, le porc et les fruits et légumes respectivement, à la suite de l’annonce du projet sur les normes des données, en mai 2004. Les projets pilotes ont été conduits avec pour objectifs de vérifier, d’une part les exigences minimales obligatoires pour les données de tous les produits ainsi que les données supplémentaires optionnelles particulières à chaque secteur et d’autre part, fournir des recommandations sur toute modification des normes avant leur adoption. Un objectif secondaire des pilotes était de recueillir l’information pour appuyer l’« outil d’aide à la décision » de l’analyse de cas  en identifiant les catégories de coûts et d’avantages en matière de traçabilité pour les compagnies participantes. Les études pilotes ont fourni des caractéristiques supplémentaires sur les données afin que les nouvelles normes rendent plus facile la traçabilité tout le long de la chaîne d’approvisionnement.

L’analyse de cas
Le rapport de l’analyse de cas, développé par RCM Technologies Canada, évalue les coûts et les avantages de la mise en œuvre de la traçabilité et apporte la preuve, établie à partir de plusieurs pilotes, que la traçabilité des produits dans la chaîne de valeurs alimentaire canadienne peut engendrer des bénéfices nets commerciaux. Quatre catégories d’avantages ont été identifiées dans le projet :

  • Les avantages permettant de gérer son entreprise et de se mettre en conformité avec les règlements;

  • Les avantages commerciaux liés à la capacité de répondre aux besoins du marché ou des clients;

  • Les avantages relatifs aux rappels des produits grâce aux améliorations dans la gestion des rappels et la réduction des coûts liés à la responsabilité y afférente; et

  • Les avantages liés aux améliorations des processus, résultant de l’utilisation de la traçabilité comme outil pour améliorer les opérations dans la chaîne d’approvisionnement, augmenter la qualité des produits et réduire les coûts.

Le rapport fournit également un « outil d’aide à la décision »  que les compagnies peuvent utiliser pour mieux comprendre les avantages et les coûts associés à la traçabilité pour leur organisation.

Le rapport du groupe de travail Can-Trace sur les petites et moyennes entreprises (PME)
Le rapport sur les PME traite et examine les besoins spécifiques des PME en matière de traçabilité et souligne les points délicats. Le rapport aide aussi à prendre conscience des défis uniques auxquelles sont confrontées les PME en matière de traçabilité.

Les rapports Can-Trace
Des copies des normes canadiennes des données pour la traçabilité alimentaire (version 1.0), tous les rapports des projets pilotes, l’analyse de cas, y compris l’ « outil d’aide à la décision » ainsi que le rapport du comité sur les PME peuvent être téléchargés à partir du site Internet de Can-Trace au www.can-trace.org.

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Norm Cheesman /  Mary Pygiel
Can-Trace
normc@eccc.org / maryp@eccc.org
416.510.8039

Can-Trace
En juillet 2003, des associations industrielles importantes, Agriculture et Agroalimentaire Canada et le Conseil canadien du commerce électronique (CCCE) ont convoqué une initiative pour la traçabilité descendante et ascendante, appelée Can-Trace. Can-Trace a pour objectif d'identifier les exigences pour un système de traçabilité descendante et ascendante dans toute la chaîne de l’industrie alimentaire canadienne. L’initiative Can-Trace est gérée par un Comité directeur, composé d'associations industrielles et de représentants des gouvernements, et reçoit son  financement d’Agriculture & Agroalimentaire Canada. Le CCCE agit à titre de secrétariat de cette initiative. Pour en apprendre davantage sur Can-Trace, visitez le www.can-trace.org.

Can-Trace est financé en partie dans le cadre stratégique global pour l’agriculture, une initiative fédérale, provinciale et territoriale, menée par Agriculture & Agroalimentaire Canada (AAC).

Agriculture et Agroalimentaire Canada
Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) est un organisme gouvernemental sous la responsabilité du ministre de l’Agriculture. Le mandat de l’AAC est de fournir des informations, des recherches et des technologies ainsi que de créer des politiques et des programmes en matière de salubrité du système alimentaire, de santé de l’environnement et d’innovation pour la croissance. Pour en savoir plus sur AAC, visitez le www.agr.gc.ca

Le PCSQA
Le programme canadien de salubrité et de qualité des aliments (PCSQA) a pour mission d'améliorer la croissance à long terme, l'emploi et la compétitivité dans les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire au Canada. Ce programme s’inscrit dans l’engagement d’Agriculture et Agroalimentaire Canada de fournir de l'information, de la recherche et des technologies, ainsi que des politiques et des programmes pour assurer la sécurité du système alimentaire, la santé de l'environnement et promouvoir l'innovation pour la croissance.

Le CCCE
Le Conseil canadien du commerce électronique (CCCE) est un organisme sans but lucratif géré par l’industrie qui encourage et maintient les normes globales en matière d'identification de produits, d'emplacements et de communications liées au commerce électronique tel que l'émission et la mise à jour des codes à barres. En tant que membre de EAN International, le CCCE représente le Canada dans le développement continu du langage global des affaires. Pour en savoir plus sur le CCCE, visitez le www.eccc.org

    

footerAgriculture.giffooterCanada.gif